1 proposition d’écriture par jour pas moins

Thème : Les poids de la tête et les vides du cœur

Proposition d’écriture : Écrire un texte BRUYANT!

Pour exprimer les nuisances de l’âme qui opprime l’élan de la pensée à l’acte, je vous propose aujourd’hui, de passer par la métaphore de la nuisance sonore. Mais comment l’écriture peut-elle faire du bruit, quand les mots sagement posés sur la feuille ne font pas vibrer les oreilles?

L’imaginaire participe de l’acte d’écrire comme de lire. Imaginer par exemple en lisant un livre, le bleu, ou bien l’odeur du poivre ou encore le bruit des vagues. Vous pouvez sentir au delà de vos sens, même si l’expérience de la représentation mentale d’une donnée sensorielle est bien moins immédiate que son vécu. C’est en fait la mémoire de toutes les fois où depuis notre enfance nous avons senti du poivre, qui nous en restitue une trainée dans notre imagination.

En associant une souffrance du quotidien ou du traumatisme à un bruit mentalement présent, l’intérêt de cet exercice d’écriture consistera d’une part à prendre une certaine hauteur sur le contenu de cette souffrance afin de pouvoir la synthétiser par l’emploi d’une métaphore bruyante.

Vous pourrez d’autre part vous offrir un moment de méditation pleine conscience par l’acte de faire monter en vous le souvenir d’un bruit et d’essayer en mot ou en dessin de le décrire.

Vous pouvez emprunter au registre de la Bande dessinée, le vocabulaire des onomatopées et du lettrage.

Amusez-vous bien, n’hésitez pas à faire du bruit!!

Et bonne journée en concert pour tous!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *