Atelier d’écriture inventive #Résidence OVELIA

Montrez-nous vos couleurs!

La Terre est bleue comme une orange

Poème de Paul Eluard

Pour commencer en beauté sur la beauté du monde!

A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles.

Je dirai quelque jour vos naissances latentes

Rimbaud, Voyelles

Le poème de Rimbaud a donné lieu à un débat imprévu et animé

Première proposition (à l’oral):

Les couleurs et leur symbolique:

Associer des idées, des objets, des sentiments sur des couleurs proposées

Deuxième proposition :

Le mystère de la chambre jaune

Associer une couleur à une chose particulière (objet, être vivant, idée) et bâtir autour de cette objet inscrit fortement dans votre rétine, la scène initiale d’une histoire

Troisième proposition:

Objets rapportés: une pochette de cuir rouge verni et un flacon rouge d’eau de seltz

Vous êtes l’un de ces 2 objets: racontez-vous

Quatrième proposition:

Quelle est votre couleur?

Pensez à votre couleur préférée et parlez-en

Atelier d’écriture inventive #Résidence OVELIA

Détournement de contes

Extrait de Un petit Chaperon rouge de Marjolaine Leray

L’art du détournement avec un dialogue minimal et une illustration au crayonné

Le conte détourné: Découverte d’un genre de la littérature jeunesse

Première proposition:

Convertir le conte au monde moderne. Modifier les lieux. Insérer des objets modernes. Détournement d’un conte célèbre de son choix

Seconde proposition:

Exercice de style. Réécrire un extrait du conte des 3 petits cochons sur des variations différentes de styles (exclamatif, télégraphique, descriptif, métaphorique, médical, etc.)

Atelier d’écriture inventive #Résidence OVELIA

L’art d’inventer à partir d’un rien ou d’une partie de Scrabble

La partie se déroule en manches successives qui apportent son lot de mots. Entre chaque manche s’inscrivent une proposition et un temps d’écriture.

Première proposition:

Jour de tempête vue de mon balcon. Récit surréaliste. Utiliser tous les mots récoltés durant la partie de Scrabble

Deuxième proposition:

Écriture libre à partir du choix de 2 mots récoltés au Scrabble

Troisième proposition:

La première gorgée de bière. Décrire l’un de ses petits plaisirs familiers. Choix d’un seul mot dans la récolte Scrabble

Atelier d’écriture inventive #Résidence OVELIA

« Chouette! Les vacances! »

Accompagnement musical de la B.O du film et de ses bruits de plage

Première proposition d’écriture:

Comment réussir ou rater ses vacances? Récit de fiction ou de souvenir

Deuxième proposition d’écriture:

Aller à la mer et la trouver sans « O » Lipogramme

Troisième proposition d’écriture:

Vogue Vague! Poème!

Dernière proposition d’écriture:

Carte postale. Devinette: D’où a-t-elle été écrite?

Stage 1 livre, des créations. Les empreintes végétales

Le livre

On connaissait déjà les empreintes de mains ou de pieds trempés dans la peinture mais avez-vous déjà pensé aux empreintes de légumes sur la feuille. Le résultat est édifiant! Car avec un cœur de céleri ou de laitue, avec un poivron coupé en deux, on obtient de biens étranges formes de fleurs.

On réalise alors grâce au sens inné de la fantaisie de l’artiste que l’on peut transformer un végétal de la famille des légumes en un autre végétal du règne des fleurs. On est étonné et fier de ce pouvoir que donne la création artistique.

On peut sur le même principe pousser un plus loin la traditionnelle empreinte des mains pour en faire une création animale en forme d’oiseau. En rajoutant ici un œil, un bec et là des pattes, les mains soudain prennent corps…et plumes! Et les rires fusent! Effet surprise garanti!

Stage 1 livre, des créations. L’art de l’éphémère, en fer

Le livre

Après une récolte fructueuse dans les entrepôts de la Glanerie à Toulouse, voici en quelques images, les productions éphémères du stage de création Récup-art qui s’est tenu à l’AFAPE le 29 octobre 2019.

A partir de la découverte d’un univers d’auteur, les enfants ont observé, puis manipulé à leur guise des bouts de machin et des trucs en ferraille.

Située dans le prolongement de la main et directement inspirée de la matière brute d’une vieille chaine de vélo ou d’un boulon perdu, l’imagination titillée par le potentiel de la chose dénuée de son aspect utilitaire, s’est envolée joyeusement pour créer en cadence rapide, un objet après l’autre. Des visages, des prénoms, des paysages floraux, des drôles d’animaux etc., les stagiaires n’en finissaient pas de construire et de déconstruire de nouvelles formes, de s’interpeller pour se les montrer et d’en rire entre eux.

Un stage particulièrement animé, salissant mais… hilarant!

Contradictions sur les marges

Recto

Je fais trop de fautes d’orthographe donc je n’écris pas

L’écriture c’est pour évaluer ton niveau

L’écriture si c’est pas utile alors je vois pas…

Sur la marge

Je passe plus de 6 heures par jour sur les réseaux sociaux, entre le chat, mes mess, mes mails et mon blog, j’écris sans arrêt en fait, mais je ne le sens pas comme étant de l’écriture

J’écris comme je parle mais pas que : je peux à la fois réinventer la transcription du français par SMS comme apprendre à utiliser des mots nouveaux par la fonctionnalité de l’écriture prédictive.

Et puis je sais faire encore la différence entre les niveaux de langues

Verso

Comme 1 français sur 3, je rêve d’écrire un roman

Pas nécessairement pour être publié

J’ai besoin d’exprimer ce que je ressens de mon époque

L’écriture m’aide à me comprendre

Sur la marge

Je n’ai pas lu un livre depuis 18 mois

 

Qu’est ce qui est écrit à la marge de votre pratique d’écriture?

De la découverte chez l’enfant du livre objet à l’appropriation d’un genre littéraire par la création

# 1 Stage de Toussaint à l’AFAPE (enfants de 5 à 7  ans) : création d’imagier sur le thème du Bestiaire

Le stage se déroule en 6 heures étalées sur 3 demi journées. Chaque matinée est scandée par 4 moments:

1. le jeu coopératif qui a la vertu d’inclure tous les enfants dans le groupe et de favoriser l’émergence de sentiments positifs d’entraide et d’unité.

2. La découverte du livre comme objet ainsi que d’un genre littéraire : le bestiaire. Nous avons choisi de montrer les livres ZOOLOGIQUE de Joëlle Jolivet (Editions du Seuil) et AXINAMU de Pittau et Gervais (Éditions les Grandes personnes) pour leurs qualités sur le plan graphique et en raison de leur grand format. Les enfants montrent un vif intérêt pour l’aspect matériel du livre. Ils le conçoivent immédiatement comme objet. Plus le livre est grand, plus l’enfant est captivé. Il le manipule avec étonnement et respect. Et le livre dans sa dimension matérielle attire l’enfant de façon constante. Par l’intéret qu’il montre pour le livre conçu comme objet, l’enfant accède à la lecture de façon volontaire et enthousiaste.
Nous partageons la découverte des livres grand ouverts. Les enfants observent les planches d’animaux, recherchent leur noms, découvrent les milieux naturels où vivent ces animaux et élisent à chaque page leurs animaux favoris. Sans aucun doute, le bestiaire est un genre littéraire qui galope bien auprès des enfants!
Nous profitons aussi de notre découverte pour sensibiliser les enfants à la menace de disparition de nombreuses espèces et nous les invitons à réfléchir sur la différence entre un animal représenté dans un livre ou un dessin animé et un animal en chair et en os, vivant dans une certaine partie du monde et pouvant être exposé à de terribles dangers!

3. la création d’un livre objet : le livre carré des animaux farfelus.
C’est maintenant au tour des enfants de passer derrière l’écran noir de leur page blanche! Sur le thème des animaux et à partir du jeu créatif des sylla-bizarres, les enfants imaginent leur chimère.
Ils inventent, dessinent, colorient, découpent et collent afin d’élaborer chacun leur livre objet (un petit livre carré).
L’expérience est rigolote, les enfants s’amusent de cette surprenante improvisation créative.
Un parmi eux toutefois, ne tient pas à découper ses animaux de papier en 2 car il est un ardent défenseur des animaux et rêve de punir tous les braconniers d’Afrique!
Pour les plus grands d’entre eux scolarisés en classe de CP ou CE1, le jeu de cartes-syllabes dont le but est de composer des animots-valise, favorise un apprentissage actif des notions abordés dans leur programme.
Au terme des 3 jours, les enfants repartiront avec leur création, heureux de cette expérience aboutie de conception et de réalisation d’un livre objet.

 

4. la lecture vivante d’albums illustrés dont les personnages sont des animaux: le rituel de l’histoire, rituel d’apprentissage et de développement personnel
Tous assis en rond sur des coussins de sol, l’histoire se lit et se vit. Elle soulève des réactions, questions et émotions. Livre après livre, la force de la lecture imprègne l’imaginaire de l’enfant. Elle lui donne à comprendre le déroulement continu d’une histoire du début à sa fin. Et par l’effet de l’identification, la lecture agira sur l’enfant durant toute son existence. Se concevant lui-même comme personnage central de sa propre vie, l’enfant lecteur devenu grand acteur, désirera accomplir sa propre destinée et aboutir ses expériences. La lecture vivante de l’album illustré est un moment essentiel de calme, de plaisir où les enfants ressentent la plénitude du dénouement de l’histoire.

Les voilà à présent satisfaits et prêts à retrouver leur famille!
Merci à eux et merci à la structure associative de l’AFAPE à Balma!